samedi 28 novembre 2009

LE CHATEAU DE RARAY : LA BELLE ET LA BETE, JEAN COCTEAU



L'histoire de Raray remonte au XIIIème siècle avec comme premier propriétaire la famille BOUTEILLER. Se succéderont Robert de CRESSONNART, Evêque de Senlis, Arnoult d'AUDENAME, les GHISTELLES et les LIGNY en 1464. Ceux-ci conserveront les terres durant tout le XVème siècle. Vers 1600, les terres sont vendues à Nicolas de Lancy, conseiller du Roi, trésorier général de l'ordinaire des guerres, Chambellan du Duc d'Orléans. C'est lui qui est le bâtisseur du château actuel ainsi que des deux haies cynégétiques qui feront la renommée et l'honneur du château.
La terre de Raray fût érigée en marquisat par Louis XIV en 1654. Madame de SEVIGNE y séjourna car elle était la cousine des LANCY.
Depuis 1782, la famille de la BEDOYERE en est le propriétaire.

Les plafonds polychromes, seuls vestiges de l'ancienne décoration intérieure du château ont le privilège d'avoir pu garder les couleurs d'origine, du fait de leur découverte en 1976. Ils étaient protégés par un faux plafond de plâtre.

Les haies cynégétiques :
4 chiens, un cerf, un sanglier et 18 niches de chaque côté habitées par des bustes d'empereurs romains et d'impératrices, ainsi que des dieux de l'Olympe, parmi lesquels on reconnaît Mercure, Apollon, Diane, Bacchus et Flore. Il y a aussi des personnages contemporains de Nicolas de LANCY.

La Porte Rouge ou Porte de Diane, (ou Porte de la Licorne), évoque la chasse fabuleuse de la Licorne. Premier épisode représentant la Belle et la Bête, l'histoire disant que la licorne animal sauvage, ne peut se laisser prendre que par une vierge.
En 1945, le Parc de Raray servit au tournage par Jean Cocteau du film "La Belle et la Bête" dont le scénario est bien différent de la précédente histoire.