mercredi 11 novembre 2009

LE CHATEAU DU PRIEURE A CONFLANS STE HONORINE





C'est à Jules Gévelot (1826-1904) que l'on doit l'aspect néo-Renaissance de la façade occidentale. Il la fait prolonger également sur la gauche par un corps de bâtiment percé d'un porche et par une aile en retour qui abritent aujourd'hui le musée de la Batellerie. Jules Gévelot, industriel à la tête d'une entreprise florissante de fabrication de cartouches, est également député de l'Orne pendant 35 ans. Ayant hérité de sa mère l'ancien prieuré, ce notable est maire de Conflans de 1871 à 1881. La place qui précède le château porte aujourd'hui son nom.

Pendant plusieurs décennies, le bateau-mouche a été omniprésent sur la Seine. Après une expansion fulgurante de 1867 à 1900, les services vont disparaître en 1934 après une longue période de déclin, liée en particulier à la concurrence du métropolitain.

On ne verra plus alors sur la Seine que des bateaux touristiques, car aucun des projets destinés à rétablir des services réguliers pour les transports quotidiens de la population locale ne voit le jour.
C'est seulement en 1989, avec les Batobus, que l'on retrouve un service qui n'est plus exclusivement touristique. Les résultats de l'expérimentation de la nouvelle ligne Voguéo pour savoir si les services de transport en commun sur la Seine et ses affluents retrouveront leurs jours de gloire.