mardi 1 mars 2011

LA LEGENDE DE LA LICORNE : SYMBOLE DE FIDELITE


Dans cette tapisserie de Bâle, au travers de la scène de chasse, la légende de la Licorne est associée au mythe de l'Incarnation.

le chasseur tient en laisse 4 chiens : amour, vérité, justice et paix

l' "hortus conclusus" protège la vierge du monde extérieur

dans cette tapisserie nous avons les 3 événements majeurs de la vie de la Vierge :
- l'annonciation (1 chasseur comme Ange Gabriel)
- conception
- le sacrifice du christ

Dans la scène du sacrifice, Eve recueille le précieux sang - "par son sang nous sommes sauvés"

blanc = pureté / rose = charité / pommier / Eve = la trahison

séductrice = marie
Eve = la traitre
Adam = le chasseur

La licorne = le christ réincarné

La Licorne est le symbole de vertu et de fidélité au mari et allégorie du Christ.

A la Gallerie Borghèse, le célèbre tableau de Sainte Catherine fut il y a quelques années attribué par Roberto Longhi à Raphaël. Il découvre en effet sous des repeints une petite Licorne sur les genoux de la Sainte. Ce tableau peut être ainsi interprété comme le cadeau nuptial d'un mari à sa femme.

Au XVIIè siècle, deux scientifiques : Andrea Marini et Ambroise Paré, médecin des médicis, mettent en cause l'existence de la Licorne et de toutes les Bibles disparaissent les Licornes.

Du coup le prix de la corne de Licorne au Danemark chute !

En 1850 un squelette de licorne en Allemagne relança une polémique sur l'existence ou non de cet animal fabuleux. Mais aujourd'hui nous savons bien qu'en réalité les cornes de Licornes vendues aux Princes italiens au Moyen Age et pendant la Renaissance n'étaient autres que dents de poissons narval des mers du Nord négociées par les Danois dans leur commerce avec le peuple du Groenland : les Inuits.