samedi 26 mars 2011

L’Unesco alerte sur le patrimoine culturel en Tunisie, Egypte et Libye

La Libye compte cinq sites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

L’ancienne ville de Ghadamès 
« La perle du désert », bâtie dans une oasis, est une des plus anciennes cités présahariennes et un exemple exceptionnel d'habitat traditionnel.



Le site archéologique de Cyrène.
Cyrène fut l'une des principales villes du monde hellénique. Romanisée, elle resta une grande capitale jusqu'au tremblement de terre de 365. Un millénaire d'histoire est inscrit dans ses ruines, célèbres depuis le XVIIIe siècle. La ville conserve une nécropole qui compte au nombre des plus vastes et des plus diversifiées du monde antique.



Le site archéologique de Leptis Magna
C’était l'une des plus belles villes de l'Empire romain, avec ses grands monuments publics, son port artificiel, son marché, ses entrepôts, ses ateliers et ses quartiers d'habitation.et les peintures rupestres de Tadrart Acacus, voisines du Tassili n’Ajjer d’Algérie.



Le site archéologique de Sabratha
Comptoir phénicien drainant les produits de l'Afrique intérieure, Sabratha fit partie de l'éphémère royaume numide de Massinissa avant d'être romanisée et reconstruite aux IIe et IIIe siècles.



Les sites rupestres du Tadrart Acacus
Ce massif rocheux est riche de milliers de peintures rupestres de styles très différents dont les plus anciennes remontent à 12 000 ans environ av. J.-C., les plus récentes pouvant être datées du Ier siècle de l'ère chrétienne. Ces peintures reflètent les modifications profondes de la faune et de la flore, ainsi que les divers modes de vie des populations qui se sont succédé dans cette partie du Sahara.



(d'après Isabelle Chenu / Rfi)