dimanche 30 décembre 2012

RETOUR DE LA TIARE DE LA PRINCESSE MARIANNE CAROLINE DE SAXE, GRANDE DUCHESSE DE TOSCANE DANS LES MAINS DE LA FAMILLE ROYALE DES DEUX SICILES


Tiara of Princess Maria Anna of Saxony, Grandduchess of Tuscany 

This imposing attractive and historically important pearl and diamond tiara was made circa 1817 for Princess Maria Anna of Saxony 1799-1832 on the occasion of her marriage to Leopoldo II, Grand Duke of Tuscany 1797-1870 at Castle Pillnitz near Dresden. The Grand Duchess died very young and the Grand Duke married secondly, in 1833 Donna Maria Antoinietta of Bourbon, Princess of Two Sicilies 1814-1898. The chased gold and pearl base supporting a graduated row of trefoil motifs set with pear-and cushion-shaped diamonds, each decorated at the top with a large pear-shaped pearl capped with rose diamonds and alternating with similarly set floral motif.



The following list is of owners of this tiara: 

Archduchess Maria Isabella of Austria, Princess of Tuscany 1834-1901 married, 1850, Don Francesco di Paola of Boubon, Prince of the TWO SICILIES, Count of Trapani 1827-1892. 

Donna Antoinietta of Bourbon, Princess of the TWO SICILIES 1851-1938 married 1868, Don Alfonso of Boubon, Prince of the TWO SICILIES, Count of Caserta, Head of the Royal House of the TWO SICILIES 1841-1934.

Don Ferdinando III of Boubon, Duke of Calabria, Head of the Royal House of the TWO SICILIES 1869-1960, married 1897, Princess Maria of Bavaria 1872-1954.

Lidia Duchess of Pistoia, Princess d'Arenberg, (wife of Filiberto di Pistoia) see the two pictures at the top. Donna Lucia of Bourbon, Princess of the TWO SICILIES 1980, married 1938, Prince Eugenio of Savoy-Genoa, Duke of Ancona 1906-1996. This descendents of the Duchess of Ancona sold this tiara in 1999 at auction.

The wealthy Crocciani family of the new Duchess de Calabria (BOURBON-TWO SICILIES), Camilla, bought this tiara back. In 2004, the Duchess wore the tiara at the wedding of Crown Prince Frederik of Denmark along with the family ruby necklace which had also been repurchased at auction

mercredi 26 décembre 2012

GENEALOGIE DE LA FAMILLE DE GRECE : DYNASTIE SCHLESWIG HOLSTEIN SONDERBOURG GLUCKSBOURG (1863-1973)


Dynastie Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

D'azur, à la croix alésée d'argent (de Grèce), sur-le-tout écartelé : à la croix pattée d'argent bordée de gueules, qui est le Danebrog, cantonnée en I, d'or, à neuf cœurs de gueules, posés en trois pals, à trois lions léopardés d'azur, armés et lampassés de gueules, couronnés du champ, brochant sur-le-tout (de Danemark) ; en II, d'or, à deux lions léopardés d'azur, armés et lampassés de gueules (de Schleswig) ; en III, coupé : A d'azur, à trois couronnes d'or (de Suède moderne) et B coupé de gueules à une peau de morue d'argent tenue en pal par une traverse de sable, le tout courroné d'or et coupé d'azur à un bélier d'argent passant lampassé de gueules et armé d'or et d'azur à un ours polaire d'argent armé du premier ; en IV, coupé d'or au lion léopardé d'azur soutenu de neuf cœurs de gueules ordonnés 5 et 4 (du Royaume des Goths) et de gueules au dragon d'or (du Royaume des Vandales) ; sur-le-tout écartelé au 1 de gueules, à la feuille d'ortie d'argent (de Holstein) au 2 de gueules, au cygne d'argent, becqué, membré et colleté d'une couronne d'or (Stormarn), au 3 de gueules, au cavalier armé d'argent (Ditmarsie), au 4 de gueules à la tête de cheval coupée d'or (de Lauenbourg) ; sur-le-tout-du-tout parti d'or à deux fasces de gueules (de Oldenbourg) et d'azur, à la croix pattée, au pied fiché d'or (de Delmenhorst)



Généalogie de la famille de Grèce


la famille de Grèce


Constantin II et William d'Angleterre


Paul de Grèce


LISTE DES ROIS DES HELLÈNES DE 1832 A 1973

De 1832 à 1973, le régime politique de la Grèce est une monarchie (excepté la période républicaine de 1924 à 1935). Le traité de Constantinople (1832) proclame la fin de la guerre d'indépendance de la Grèce vis-à-vis de l'empire Ottoman. Par le traité de Londres de 1832, Othon de Bavière, fils de Louis Ier, roi de Bavière, devient roi de Grèce. Ses successeurs porteront le titre de roi des Hellènes. 

La dynastie de Wittelsbach (1832-1862) : 

1832-1862 : Othon Ier de Grèce, fils de Louis Ier, roi de Bavière, et de Thérèse de Saxe-Hildburghausen. Sa politique étant contestée, des tensions apparaissent. Après une tentative d'attentat sur la reine Amélia, un coup d'Etat eut lieu en 1862. L'Assemblée Nationale grecque élut unanimement un nouveau roi, Georges Ier (alors qu'Othon avait été désigné par la France, la Grande-Bretagne et la Russie). 

La dynastie des Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1863-1973)

1863-1913 : Georges Ier, fils de Christian IX, roi de Danemark, et de Louise de Hesse-Cassel. En mars 1913, il meurt assassiné par l'anarchiste Aléxandros Schinás. 

1913-1917 puis 1920-1922 : Constantin Ier, fils de George Ier et de Olga Constantinovna de Russie. La révolution du 11 septembre 1922, organisée par l'armée, le pousse à abdiquer en faveur de son fils, George II. 

1917-1920 : Alexandre Ier, fils de Constantin Ier et de Sophie de Prusse, fille de l'empereur allemand et roi de Prusse Frédéric III. Alexandre Ier accède au trône suite à l'exil de son père et de son frère aîné. Alexandre Ier est mort des suites d'une morsure d'un singe. Après ce décès, Constantin Ier remonte sur le trône du Royaume de Grèce. 

1922-décembre 1923 puis 1935-1944 puis 1946-1947 : Georges II, fils de Constantin Ier et de Sophie de Prusse. Après l'échec du coup d'Etat royaliste d'octobre 1923 (George II n'en est pas l'instigateur), le comité révolutionnaire, vénizéliste (notamment opposé à la monarchie), pousse le roi à abdiquer. Durant la deuxième république helléniste, de 1924 à 1935, la Grèce connaît une période de grande instabilité politique, avec plus de vingt changements gouvernementaux. Suite au référendum de 1935, George II revient de son exil en Grande-Bretagne pour gouverner la Grèce à nouveau. Georges II, empêché de gouverner au moment de la seconde guerre mondiale, meurt en 1947. Paul Ier, son frère, lui succède. 

1947-1964 : Paul Ier, fils de Constantin Ier et de Sophie de Prusse. 

1964-1973 : Constantin II, fils de Paul Ier et de Frederika de Hanovre, fille de Ernst-Auguste III de Hanovre. Le 21 avril 1967, un coup d'Etat est mené par des colonels. Après une tentative de contre-coup d'Etat, Constantin II est contraint à l'exil. La monarchie reste officiellement le régime politique de la Grèce jusqu'en 1973.