samedi 25 février 2012

LA PRINCIPAUTE DE FURSTENBERG (INTEGRE AU ROYAUME DE WURTEMBERG EN 1804)


Les Princes von und zu Fürstenberg




La principauté de Furstenberg était située en majorité dans le haut bassin du Danube ; elle regroupait des territoires morcelés, dans des régions de montagnes et de forêts peu propices à l’agriculture, à l’écart des grands axes de communications, exception faite du fleuve. Seule la capitale, Donaueschingen, résidence des princes, bénéficiait d’une activité notable de commerce et d’artisanat. L’état rassemblait environ 70 000 habitants, disséminés dans le landgraviat de Baar, le comté de Heiligenberg, la seigneurie de Mösskirch et celle de Hausen, sur le cours moyen de la Kinzig.

Entre 1802 et 1806, Napoléon ordonna la dissolution des petits Etats, des domaines du clergé ainsi que des villes impériales indépendantes (freie Reichsstädte). La Principauté fut intégré au Royaume de Würtemberg créé par Napoléon en 1804.

Le Prince Heinrich zu Fürstenberg et son fils Chirstian





Le Palais de Donaueschinger

La résidence princière possède une histoire architecturale plongeant ses racines dans le XVIème siècle. Par les transformations des années 1893 à 1896 le château a trouvé sa forme actuelle. Depuis cette époque, la résidence de Donaueschingen marie l’allure représentative d’un château avec le confort d’habitation d’une villa de la Belle Époque – et tout ceci sous le signe d’un sens du style à la française, ce qui lui confère une place unique dans le paysage des châteaux allemands.

Le musée présente des expositions temporaires d’art contemporain. A côté, des vastes parties de la maison ont gardé l’allure originale du XIXe siècle. En particulier les collections d’histoire naturelle avec leurs vitrines débordantes constituent un témoignage unique de l’histoire muséale allemande, un musée étonnant au milieu du musée. C’est la tension entre passé et modernité qui fait l’attrait particulier de ces collections.



Château de Heiligenberg dans le Baden-Würtemberg

le Prince Antonius zu Fürstenberg et Mathilde Borromeo

LA BRANCHE FÜRSTENBERG-AGNELLI

Après le mariage de Tassilo von Fürstenberg avec Clara Agnelli, commence une autre page de l'histoire des Fürstenberg qui se déclinera tout au long du XXè siècle avec la "jet-setteuse" Ira von Fürstenberg, le créateur Egon von Fürstenberg et sa femme Diane de Fürstenberg, créatrice de la Fondation Diller-von Fürstenberg.

Diane von Fürstenberg



Ira von Fürstenberg