lundi 27 août 2012

GÉNÉALOGIE DES PRINCES DE HANOVRE, DUCS DE BRUNSWICK


Blason des Hanovre jusqu'à la séparation des deux royaumes en 1837






Carte du Royaume Unis de Grande Bretagne en 1815
on distingue l'Irlande et le Hanovre


Le Prince et la Princesse de Hanovre aujourd'hui

Une première maison de Brunswick fut fondée au IXe siècle, sous Otton Ier de Saxe, par son neveu, Bruno ou Brunon, qui lui donna son nom. Cette maison s'éteignit dès 1090, avec Ekbert II et ses possessions passèrent, par une suite de mariages, aux Nordheim, aux Supplingenbourg, enfin aux célèbres Welfs, en la personne d'Henri le Superbe, duc de Saxe et de Bavière, qui avait épousé Gertrude, fille de l'empereur Lothaire II et petite-fille de l'héritière de la première maison de Brunswick.

Leur fils, Henri le Lion (1139-1180), épousa Mathilde, fille aînée du roi Henri II d'Angleterre. Il se heurta aux Hohenstaufen, ducs de Souabe, et c'est à cette époque qu'apparurent les appellations guelfes et gibelins. En 1180, Henri le Lion fut dépouillé de ses duchés de Saxe et de Bavière par l'empereur Frédéric Barberousse, qui ne lui laissa que ses terres patrimoniales de Brunswick et de Lunebourg. L'un des fils d'Henri le Lion et de Mathilde d'Angleterre, Othon IV accéda à la dignité impériale en 1208 et, six ans plus tard, fut écrasé par le roi de France Philippe-Auguste à la bataille de Bouvines. 

Quand les Guelfes eurent été définitivement vaincus, le neveu d'Othon IV, Othon l'Enfant (v. 1204-1252), recueillit ce qu'il put des vastes possessions de sa maison, en fit hommage à l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen qui, désireux de se rallier les Guelfes, les lui concéda en fief immédiat avec le titre de duc de Brunswick et duc de Lunebourg (1235). C'est là que commence l'histoire du duché.

Pendant 6 siècle le duché va survivre malgré les divisions.
 
Après les guerres napoléoniennes, l'électorat de Brunswick-Lunebourg devient le Royaume de Hanovre et la principauté de Brunswick-Wolfenbüttel (celle du Manifeste de Brunswick) devient le duché de Brunswick.


Le duché de Brunswick (capitale Brunswick), annexé par Napoléon en 1807 au royaume de Westphalie, recouvra son indépendance en 1814. En 1820, le Brunswick reçut une constitution mais en 1830, le duc Charles, hostile à cette constitution, vit éclater une révolution, et fut obligé de fuir. Il fut remplacé en 1831 par son frère Frédéric Auguste Guillaume. Le duché de Brunswick fit partie alors de l'Union douanière prussienne. Il se situait entre les États de Prusse, d'Anhalt et de Hesse, avec pour capitale Brunswick.

De 1814 à 1837, le Royaume de Hanovre est gouverné en union personnelle par les souverains britanniques. Après la mort de Guillaume IV, sa nièce Victoria lui succède au Royaume-Uni, mais au Hanovre, où les filles sont exclues de la succession, c'est son oncle et frère cadet de Guillaume IV Ernest-Auguste qui devient roi. Durant la guerre austro-prussienne de 1866, le Hanovre essaye de rester dans une position neutre mais entre en guerre aux côtés de l'Empire d'Autriche mais il est conquis par la Prusse, dont il devient une simple province.