vendredi 16 août 2013

VOYAGE PALAIS ET JARDINS PRIVES AUTOUR DE PORTO ET DANS LA VALLEE DU DOURO






Je suis le seul homme à bord de mon bateau
Les autres sont des monstres qui ne parlent pas, 
Des tigres et des ours que j’ai attachés aux rames, 
Et mon dédain règne sur la mer. […] 

Et il est des moments de quasi-oubli 

Dans une immense douceur de retour. 
Ma patrie est là où le vent passe, 
Mon aimée est là où les roseraies fleurissent, 
Mon désir est la trace laissée par les oiseaux, 
Et jamais je ne m’éveille de ce rêve et jamais je ne dors. 

Sophia de Mello Breyner Andresen