jeudi 6 mars 2014

HISTOIRE DE JERUSALEM


Rencontre entre Alexandre et le grand prêtre de Jérusalem. Le Talmud fait d'Alexandre un héros sémitique, défenseur et propagateur de la religion du Dieu unique.


L'arche d'Alliance portée à Jérusalem par le Roi David


Le Temple de Salomon (Xème siècle avant JC)

Le premier acte du Roi David en tant que roi d'Israël fut de conquérir Jérusalem (alors appelée «Jébus») et de la déclarer capitale de son royaume. Cette ville (devenue la « Cité de David ») fut choisie pour sa «neutralité », étant située à mi-chemin des tribus du Nord et du Sud, dont la Bible fait transparaître la rivalité préexistant au schisme. De plus, selon la tradition israélite, c'était sur l'un des monts l'environnant, le mont Moria, qu'Abraham avait offert son fils Isaac en sacrifice à Yahvé.
Avant sa mort, le Roi David avait rassemblé du matériel pour la construction du Temple en grande abondance sur le sommet du Mont Moria (lieu supposé où Abraham alla donner Isaac en sacrifice à Yahvé) ( 22.14, 29.4, 3.1), où il avait également acheté un terrain à Arona le Jébusite ( 24.21 et suiv.), sur lequel il réalisait des sacrifices.
Jérusalem, avec son Premier Temple, est détruite par Nabuchodonosor II en -586. Une partie de la population — un quart selon ce que les fouilles permettent d’estimer — est exilée à Babylone. Mais la Babylonie s’effondre sous l’attaque de Cyrus II, fondateur de l’Empire perse, qui libère les prisonniers en -538 et autorise la reconstruction de l'édifice, donnant ainsi naissance au Second Temple de Jérusalem.



Le Temple d'Hérode (Ier Siècle après JC)

Le temple d'Hérode de Jérusalem est le nom donné aux extensions massives du second Temple de Jérusalem et aux rénovations du mont du Temple, réalisées par Hérode Ier le Grand. Ce projet a commencé vers 19 av. J-C et ne fut entièrement terminé qu'en 63.


La destruction du Temple de Jérusalem par Titus en 70 après JC. 

Le siège de Jérusalem en 70 est l'événement décisif de la première guerre judéo-romaine, la chute de Massada en 73 y mettant un terme. L'armée romaine, menée par le futur empereur Titus, qui est secondé par Tibère Alexandre, assiège et conquiert la ville de Jérusalem, qui avait été tenue par ses défenseurs juifs depuis 66. La ville est mise à sac, et le second Temple de Jérusalem détruit. Seul le mur d'enceinte occidental subsiste. La destruction du Temple est un événement majeur pour l'histoire et la tradition juives commémoré annuellement par les Juifs lors du jeûne du 9 Av. Elle est également importante pour la théologie chrétienne. Cet événement a été conté en détail par le dirigeant juif passé au service des Romains puis devenu historien, Flavius Josèphe.



La construction du Dôme du Rocher 

Le Dôme du Rocher abrite le « Rocher de la Fondation », endroit où, selon la tradition musulmane, Mahomet serait arrivé depuis La Mecque, lors de l'Isra, ou voyage nocturne et d'où il serait monté au paradis, lors du Miraj, en chevauchant sa monture Bouraq. La tradition biblique y situe également le mont Moriah, nom donné au massif montagneux sur lequel Abraham monta avec son fils afin de l'offrir à Dieu en sacrifice5, puis sur lequel ensuite Salomon bâtit l'ancien Temple de Jérusalem6.
Achevé en l'an 691 ou dans la seconde partie de l'année 6927 (an 72 de l'hégire), il ne possède pas de minaret. On retrouve les influences byzantine et perse sassanide qui sont les deux grandes sources d'inspiration de l'art islamique.


Prise de Jérusalem par les Croisés, 15 juillet 1099, Godefroy de Bouillon rendant grâce à Dieu en présence de Pierre L'Ermite


Bataille de Montgisard contre Saladin (1177)


Départ des croisés et prise de Constantinople (1204)



La Ville de Jérusalem aujourd'hui

mercredi 5 mars 2014

GENEALOGIE DE LA FAMILLE IMPERIALI ET LES PROPRIETES A GENES ET A NAPLES





Le Palais Imperiali dans le centre de Gènes


Les fresques de la Villa Imperiale Scassi


Placido Imperiale, Prince de Sant'Angelo Lombardi à Naples


La Famille Imperiali à Gènes au XVIIè siècle